Accueil 
 Contact 
 Revue de Presse 
 Présentation   Programme   FAQ   NO G8   Organisations 
 
NO G8 : D'Angers à Evian
Site ancien : NO G8 : D'Angers à Evian
Notre autre sommet a aussi pour but de préparer la mobilisation contre la tenue du futur G8 à Evian le dernier week-end de mai. En voici quelques nouvelles ... et aussi des rendez-vous parrallèles au G Monde Environnement Le G8 à Evian
Le vendredi 21 mars 2003.

L'illégitimité du G8 : les mobilisations

Infos sur www.evian-g8.org


Sauf imprévu, le G8 devrait se tenir du 1er au 3 juin 2003 à Evian en Savoie. Le sommet officiel démarrera par un G28 le 1er juin, sera suivi d'un G8-Nepad le 2 juin et se concluera par un G8 proprement dit le 3 juin.

La mobilisation contre le G8 a démarré au mois d'octobre dernier, a commencé à s'organiser " internationalement " au Forum Social Européen de Florence, elle va s'accélérer à partir du mois d'avril, pour culminer au moment du sommet lui-même, avec le " contre-sommet " dont la manifestation constituera vraisemblablement le point d'orgue.

LA PREPARATION OFFICIELLE DU G8 :

Un site web officiel a été ouvert : www.g8.fr/evian

Les thèmes principaux :

-  La gouvernance mondiale

-  Le NEPAD (nouveau partenariat de développement pour l'Afrique), à partir notamment des engagements du G8 de Kananaskis (éducation, fonds de santé, prévention des conflits liés aux extractions de matières premières, corruption). L'Elysée souhaite visiblement faire du thème de l'eau une priorité.

-  L'environnement : un G8 environnement aura lieu à Angers du 25 au 27 avril. La question de la responsabilité sociale des entreprises, suite aux résolutions de Johannesburg, devrait y être traitée également..

-  La dette, avec la promotion d'un mécanisme de reconversion de dette en projets de développement pour les pays non éligibles à PPTE.

La sécurité du Sommet :

Les responsables sont MM. Poimboeuf, secrétaire du G8, et le préfet Carrenco, préfet de la région d'Evian. Ils ont prévu d'établir des zones de sécurité :

-  Zone 0 : Hôtel où se réunit le G8 et où sont logés ses membres. Les délégués de Sud seront logés côté suisse, probablement à Lausanne.
-  Zone 1 : Evian, les habitants seront badgés.

-  Zone 2 : au-delà d'Evian et jusqu'à Thonon. Les journalistes se trouveront dans la ville de Publiez. Ce sont les différentes délégations qui iront vers eux.

-  Zone 3 : zone de filtrage, tout le monde peut séjourner.

-  Le lac : sera interdit à la navigation et étroitement surveillé.

Le Préfet veut gérer la frontière comme si elle n'existait pas (a-t-il déclaré lors d'une rencontre) car, dit-il, les 134 points de frontière sont ingérables. Mais les autorités suisses semblent hésiter.

Les autorités françaises ont annoncé vouloir faire du G8 d'Evian un " anti-Gênes ". L'Elysée a programmé des rencontres entre le Sherpa français, M. Gourdault-Montagne (un sherpa est le représentant personnel d'un chef d'État et de gouvernement, ainsi dénommé en référence au terme emprunté aux porteurs qui, dans l'Himalaya, aident les alpinistes à gravir les sommets...), conseiller diplomatique du Président de la République Chirac, et des organisations de la Société civile, visant principalement à échanger sur le contenu du G8, à partir des propositions françaises, mais aussi sur l'organisation du sommet.

LA MOBILISATION CONTRE LE G8

L'outil électronique

-  site web

La coordination nationale de préparation des mobilisations, soutenue par la coordination de Genève, propose l'ouverture d'un site internet commun pour la campagne G8. Il s'agit d'aller vers un espace de coopération, qui ne noie pas les identités de chacun-e. Ce site va être ouvert à l'adresse : www.g8-evian2003.org.

L'axe de mobilisation commun est l'illégitimité du G8.

Le texte d'appel à la mobilisation (voir à la fin de cette note).

Cet appel donne le ton de la campagne. Il est le fruit de plusieurs discussions au sein de la coordination nationale et lors des réunions de Genève. Plusieurs organisations l'ont d'ores et déjà signé : Les organisations qui l'ont d'ores et déjà signé sont : ACORT (Assemblée des Citoyens Originaires de Turquie), Agir pour l'environnement, APEIS, ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins en France), ATF (Association des Tunisien en France), AMF (Association des Marocains en France), ATTAC Bellegarde-Pays de Gex, Attac Jura, Ballon rouge, CADTM France, CADTM Suisse, CADTM Belgique, Civilités, Collectif Bella Ciao, FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives), Forum Social Lémanique, Forum de la gauche citoyenne, Globalise Resistance, Gresea, Legambiante, Legrandsoir.com, MRAP, Nord-Sud XXI, Réseau action climat, Réseau Sortir du nucléaire, SoAL/Solidarität Basel, CTA, SIT, G10-Solidaires, CGT-Espagne, MNETS, Verts, PCF, Alternatives libertaires, PCOF, La Souris Verts, Les Alternatifs, LCR, JCR, SPEB, MJS, SOCIALISME SANS FRONTIERES Belgique, Collectif pour une Alliance Socialiste Vaud, RevolutionS, POP, Gauche en mouvement (Suisse), PARTI OUVRIER SOCIALISTE Belgique

Les temps et les lieux de la mobilisation :

-  mars à juin : période de " montée en puissance " dans toute la France et en Europe de la mobilisation : débats, forums, initiatives diverses notamment au moment des G8 thématiques (pour le G8-environnement, une coordination 49 ad hoc s'est constituée pour organiser une contre-manifestation)

-  fin mai - début juin : contre-sommet (ensemble des initiatives menées en parallèle du G8 - voir ci-après). Le temps fort sera vraisemblablement celui de la manifestation.

Les lieux et les dates de toutes les initiatives ne sont pas encore arrêtées définitivement, elles devraient l'être lors de la réunion de Genève des 1er et 2 mars. Pour le moment les options sont :

-  du point de vue des dates, du 29 mai au 3 juin. Le G8 s'étale du dimanche soir au mardi.

-  du point de vue des lieux : les initiatives devraient se tenir, compte-tenu de la mise en place d'une zone rouge très large et des problèmes logistiques à Genève/Annemasse (débats, voire manifestation).

Les diverses initiatives du Contre-sommet prévues pour le moment :

NB : Le contre Sommet désigne l'ensemble des activités organisées au moment du G8 lui-même (fin mai-début juin), et dans lequel on retrouvera des aspects festifs, culturels, des débats et des projections.

-  La manifestation : devrait être le moment de convergence. Après hésitation, il semble que la Confédération Européenne des Syndicats ne mobilisera pas, mais plusieurs syndicats y participeront (la CGT notamment a d'ores et déjà prévenu qu'elle y serait). Elle aurait lieu vraisemblablement le dimanche en fin de matinée, pour des raisons de proximité avec l'ouverture du G28, mais cela reste à confirmer à Genève (l'autre option proposée étant le samedi après-midi). Son trajet reste indéterminé pour le moment car il dépend également des négociations avec les autorités. L'une des options à défendre pourrait être de partir de Genève pour aller vers Annemasse, mais cela nécessite de passer la frontière.

-  un forum syndical : se tiendra vraisemblablement le mardi dans l' après-midi ou en matinée, organisé par la CES. Le lieu reste à préciser.

-  Le sommet pour un autre monde : organisé par le CRID, en partenariat avec Greenpeace, Les Amis de la Terre, Act Up, Amnesty International, 4D, etc. Il aurait lieu les vendredi, samedi, lundi et mardi 30, 31 mai, 2 et 3 juin 2003, probablement entre Sciez-sur-Léman et Thonon. L 'objectif est de créer un espace citoyen pour ouvrir un dialogue sur les différents points d'agenda du G8. Des témoignages y seront présentés illustrant les campagnes suivies par les organisateurs, et la parole sera donnée à des partenaires du Sud. Le fil conducteur des différentes thématiques abordées est l'agenda du G8 et la question plus globale de gouvernance mondiale.

-  Le G-Monde d'Attac : l'idée est de monter une journée de rencontre-débat avec des représentants des Attac du monde entier, à l' issue de laquelle serait lue et diffusée une déclaration commune vis-à-vis du G8.

-  Le village alternatif anticapitaliste et antiguerre (VAAAG) : à l' initiative de No pasaran. Il s'agirait d'un village autogéré (et non d 'un dortoir, est-il précisé), organisé sur plusieurs jours et où les participants mettraient en ouvre des pratiques alternatives au capitalisme et aux rapports marchands.

-  Rézo G8 Illégal ! www.g8illegal.org / g8illegal@lautre.net Présentation du réseau : Le réseau "G8 illégal" s'est constitué lors d'une réunion en marge du Forum Social de Florence à laquelle ont participé une cinquantaine de personnes - majoritairement des jeunes et des étudiant-e-s, venant d'une dizaine de ville de France. G8 illégal vise à échanger idées et matériel afin d'animer la campagne contre le G8 d'Evian (1er au 3 juin 2003), en particulier dans la jeunesse. Il est également à l'initiative du "village intergalactique"qui s'installera dans la région d'Evian dès le 28 mai. Individus ou collectifs, motivé-e-s contre le G8, rejoignez le réseau ! Info brûlante : Réunion nationale de préparation du village intergalactique contre le G8 les 12 et 13 avril prochain à Lyon. Si vous êtes interessé/es, prenez contact !

-  Des actions symboliques : réalisées par différentes organisations en parallèle actions de Greenpeace, le Feu au Lac (organisé par les Suisses et des comités de la région d'Evian).

-  Le blocus du sommet : les Suisses (notamment l'Action mondiale des peuples) y sont favorables, quelques organisations françaises aussi (Aarrg notamment). L'idée n'est pas d'aller à l'affrontement mais de perturber de diverses façons (non-violentes) le sommet.

-  Une initiative spécifique de mobilisation des organisations de jeunes : à l'initiative de l'UNEF, qui semble aller vers un village auto-organisé également, du jeudi au mardi 3 juin. Mais dont l' ambition est de mobiliser largement la jeunesse de France et de Navarre.

TEXTE D'APPEL

Signatures à renvoyer au plus vite à julien.aitec@globenet.org.

Le G-8 se réunit à Evian les 1er, 2 et 3 juin 2003 Mobilisation face au G-8 !

Le G-8, qui réunit les 7 pays les plus riches du monde, plus la Russie, tiendra son prochain sommet en France, dans la ville d'Evian, les 1er, 2 et 3 juin prochain. Créé en 1975 pour discuter de façon informelle des questions financières et économiques, ce club des dominants trace les grandes orientations d'une mondialisation soumise à l'exigence du profit et conformes aux intérêts des multinationales. Les recommandations du G-8 sont mises en ouvre par les institutions internationales comme le FMI et la Banque mondiale, dont les pays riches sont les actionnaires majoritaires ou l'OMC, dominée, elle aussi, par les mêmes pays.

Le G-8 prétend jouer de fait, le rôle de gouvernement du monde, ce pourquoi les peuples de la planète ne l'ont jamais mandaté. Instance illégitime, le G-8 impose pourtant ses choix et oriente la marche du monde. Le G-8 impulse des politiques néo-libérales qui accélèrent la concentration des richesses, s'attaquent au droit du travail, précarisent l'emploi et les conditions de vie de la grande majorité de la population et favorisent les exclusions culturelles et la destruction de l'environnement. Alors que les pays membres du G-8 refusent de lutter réellement contre les fraudes financières, le blanchiment d'argent et les pavillons de complaisances, le G-8, au nom de la lutte contre le terrorisme, légitime la guerre, le militarisme et la répression. Le G-8 prétend vouloir lutter contre la pauvreté dans le monde, mais le programme de réduction de la dette des pays pauvres s'est avéré totalement insuffisant et soumis à des conditions inacceptables, les plans du FMI continuent à conduire des pays, comme l'Argentine, à la faillite, la libéralisation commerciale sous l'égide de l'OMC se révèle chaque jour plus défavorable aux pays du Sud et les contributions financières pour la lutte contre le SIDA, le paludisme et autres pandémies sont à des années-lumières des besoins et des promesses. Les pays membres du G-8, enfin, n'ont pris aucune mesure sérieuse de protection de l'environnement.

Depuis une quinzaine d'année, les mobilisations se multiplient face au G-8. En Europe, cela a été le cas en 1989 à Paris et en 1996 à Lyon, en 1998 à Birmingham et 1999 à Cologne, des dizaines de milliers de manifestants ont exigé l'annulation de la dette des pays du sud, et en 2001, des centaines de milliers de personnes manifestaient à Gênes en dépit de la répression policière qui a provoqué la mort de Carlo Giuliani.

Cette année, nous avons la responsabilité de nous mobiliser en masse face au G-8 à travers une démarche militante et citoyenne qui va du local au global.

Que nous soyons militants associatifs, syndicalistes, membres d'une ONG ou d'un parti politique, ou, surtout, simples citoyens, nous serons dans la rue unis sur des exigences communes, mais en respectant nos différences, car notre diversité est notre force.

Nous nous mobiliserons, ensemble, pour la paix, contre toutes les guerres ou interventions militaires, notamment dans le conflit israélo-palestinien, en Côte d'Ivoire, Colombie ou Tchétchénie, et contre l'intervention occidentale en Irak.

Nous dénoncerons l'illégitimité du G-8 et nous exigerons des gouvernements des mesures immédiates contre la régression sociale, contre toutes les discriminations, notamment celles qui touchent les femmes et les homosexuel-le-s, et toutes les inégalités et pour exiger le droit au travail et au revenu, une autre répartition des richesses, l'annulation totale de la dette du Tiers monde, l'application du droit de tout être humain à circuler et vivre là où il le souhaite ainsi que l'accès pour toutes et tous aux biens communs de l'humanité, l'eau, la mer, la terre, l'alimentation, le logement, l'éducation, la culture, l'information et l'accès aux services de santé et aux médicaments.









G Monde Environnement - 1 rue Bardoul 49100 ANGERS - Fax : 02 41 05 22 80   Tel bénévolat : 06 81 47 38 95
[ nous écrire ]  [ plateforme ] [ bulletin d'adhésion ] [ dossier de presse ]
Site réalisé avec SPIP